Le sabal & l'ortie

Les troubles de l’hypertrophie bénigne débutante de la prostate (stades 1 et 2), avec problèmes de vidange vésicale, peuvent être bien traités par l’extrait de sabal. L’extrait de drupes de sabal contenu dans Prostagutt® inhibe la croissance du tissu prostatique. D’où un effet positif sur le besoin impérieux d’uriner et les troubles de vidange vésicale.

Prostagutt® diminue le besoin fréquent d’uriner, améliore le jet urinaire de la vessie, augmente le débit urinaire et diminue le volume du résidu vésical (urine résiduelle).  

À quoi ressemble le sabal et d’où provient cette plante médicinale?  

Le sabal (Serenoa repens ou encore Sabal serrulata) est un palmier nain touffu qui peut atteindre 6 m de haut. Il a des feuilles en forme d’éventail, dont les bords sont crantés et acérés. Le sabal appartient à la famille des palmiers (Arecaceae) et pousse dans la région côtière du sud-est des États-Unis.

Riches en acides gras, les fruits du sabal sont précieux pour la médecine. Ils ressemblent à des olives et ont une couleur rouge foncé. En séchant, ces baies monospermes deviennent noires.

 

 

 

À quoi ressemble l'ortie et d’où provient cette plante médicinale? 

L’ortie (Urtica dioida et Urtica urens) est une plante dioïque qui atteint une hauteur de 30 à 300 cm. En plus des poils urticants contenant de la silice, elle est dotée aussi de courtes soies grises, de petits poils sécréteurs et de glandes pédicellées rondes. L’extrait de racines d’orties contient des phytostérols, des dérivés de triterpènes, des dérivés de phénylpropane (par ex. lignanes), des céramides, des polysaccharides et des lectines.

Traditionnellement, l’ortie est utilisée depuis longtemps dans les troubles de la puissance sexuelle masculine.